Tue-Loup et le Lac de Fisch

« Le Lac de Fish est le septième album de Tue-Loup, groupe sarthois qu’on avait découvert à peu près à la même époque que Calexico, Palace, Lambchop, et mis dans le même sac, en haut du panier si l’on peut dire. Un Lac comme un retour aux sources, si l’on peut dire encore. Il y a dans la musique de Tue-Loup quelque chose d’immuable, élémentaire, la tristesse réconfortante des paysages de la Sarthe qui ont vu naître le groupe. Où il est question d’amour, de mouron, de guitares qui se retiennent d’exploser, de valses en transe, de subtilités de production, d’illumination dans l’obscurité. “Je déambule en terre inconnue”, chante Xavier Plumas, de plus en plus maquisard.

On entend “En terrain connu” et c’est kif-kif bourricot pour Tue-Loup, dont la capacité à se renouveler sans rien changer tient du miracle. Définitivement délesté des influences trop évidentes, Tue-Loup ne tourne pas en rond : il creuse un sillon, lève les yeux au ciel et contemple les nuages mouvants, rendu fou par l’orage qui arrive au loin. Grand disque. »

STÉPHANE DESCHAMPS
12 novembre 2007
http://www.lesinrocks.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.