Chanson française ?

Le débat fait rage autour de l’Eurovision, voici un petit résumé de ce qu’en dit la presse (infos trouvées sur http://chansonfrancaise.hautetfort.com/)
Sébastien Tellier

Europe 1 – Eurovision : Sébastien Tellier en version originale, s’il vous plaît !
Le représentant français à l’Eurovision, Sébastien Tellier, chantera à ce concours… en anglais. Ce qui ne plaît pas à tout le monde. Et qui a eu surtout comme conséquence de déclencher une mini-crise. Entre des députés UMP qui crient au scandale et l’entourage du chanteur qui dénonce « un débat qui sent le moisi », la ministre de la Culture Christine Albanel juge ce choix « dommage » mais tente tant bien que mal de temporiser.

Eurovision : Albanel juge « dommage » que la France chante en anglais
PARIS (AFP) — La ministre de la Culture, Christine Albanel, a jugé mardi « dommage » que le candidat de la France au concours de l’Eurovision, Sébastien Tellier, interprète une chanson en anglais, après qu’un député UMP s’est dit « choqué » par ce choix. « Sébastien Tellier est quelqu’un de grand talent, c’est un chanteur électro qui a une vraie dimension internationale », a déclaré à l’AFP Mme Albanel. « Moi je pense qu’on a de vraies chances » de gagner, a ajouté la ministre, qui estime qu' »il faut être complètement derrière » le candidat français « parce que maintenant le choix est fait ».

France Info – Chanson à l’Eurovision en anglais: « un débat qui sent le moisi » (producteur)
PARIS, 15 avr 2008 (AFP) – Le producteur de Sébastien Tellier, représentant de la France à l’Eurovision, a estimé mardi que le débat lancé par le député François-Michel Gonnot (UMP, Oise), « choqué » parce que le morceau du chanteur électro serait interprété en anglais, « sent le moisi ».

2 réflexions sur « Chanson française ? »

  1. Eurovision : Sébastien Tellier va "rajouter quelques lignes en français" à sa chanson

    LEMONDE.FR | 18.04.08 |

    Dans le cadre d’une tournée qui le mènera d’ici septembre dans de nombreux pays d’Europe, en Asie et aux Etats-Unis, Sébastien Tellier passait au Printemps de Bourges, vendredi 18 avril. Crooner électro chic dont le nouvel album, Sexuality, produit par le Daft Punk Guy-Manuel de Homen Christo, est une des sensations du premier semestre 2008, le jeune homme aux lunettes noires et à la barbe fournie fait l’objet, ces jours-ci, d’une polémique.

    L’ancien secrétaire d’Etat à la francophonie, Jean-Marie Bockel, lui a en effet reproché de représenter la France au concours de l’Eurovision, le 24 mai, à Belgrade, en interprétant Divine, une chanson en anglais. Réaction de l’intéressé quelques heures avant son concert berruyer.

    Les reproches de Jean-Marie Bockel vous ont-il touché ?

    Il s’agissait d’un malentendu. Le ministre croyait que j’avais écrit une chanson en anglais spécialement pour le concours. Or elle existait avant sur mon album. Les producteurs de France 3, qui ont choisi le représentant français, m’ont demandé d’interpréter cette chanson. Ils viennent d’ailleurs de rencontrer Jean-Marie Bockel pour lui expliquer. Apparemment, il nous soutient maintenant totalement. Il a même dit qu’il viendrait sur place nous encourager. En échange, je vais rajouter quelques lignes en français dans la chanson. Cela dit, ce débat n’a pas beaucoup de sens. La dimension culturelle de l’Eurovision est très relatif. Il s’agit d’abord d’un gros show, d’un télé-crochet.

    Comment un des artistes français les plus "tendances" se retrouve-t-il dans un concours souvent qualifié de "ringard" ?

    Je cultive l’art du paradoxe. Je compose des chansons à la fois profondes et superficielles. Je me cache derrière des lunettes sombres, mais je porte un pull flashy. J’aime que des valeurs opposées coexistent. L’Eurovision correspond à cette même logique. Franchement, je croyais que ce concours avait disparu. Pour moi, il évoquait de vieux décors façon Pascal Sevran ou l’appartement de ma grand-mère. En plus, le concept met en scène deux choses qui, pour moi, n’ont rien à voir : la musique et la compétition. Ce non-sens m’a intéressé.

    Savez-vous comment vous allez interpréter cette chanson ?

    Je vais essayer de m’entourer de gros moyens, avec chorégraphe, danseuses, décors… Je vais essayer d’apporter un petit souffle "classieux" au milieu de ce grand cirque. Je vais me déplacer avec toute mon équipe. Ce sera pour nous une grande récréation.

    Vous ne vous considérez pas comme un représentant de la francophonie ?

    Je chante en français, en anglais, en allemand… Je suis surtout un mélodiste, je fais de l’impressionnisme lyrique. Mes paroles ont une interprétation ouverte. Le petit univers de la pop music se décline souvent mieux en anglais. Une chanson comme Divine témoigne, selon moi, d’un état d’esprit à la française, mais traduit dans la langue des Beach Boys.

    Propos recueillis par Stéphane Davet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.