Claire de Belgique (encore !)

Nouveau talent lancé par la maison EMI, Claire Denamur a accroché nos oreilles.

Voici ce que dit d’elle Pierre-Dominique Burgaud
« Le mercredi après midi, pendant plusieurs mois, Claire Denamur passe chez moi, près de la place de Clichy, après son cours de guitare. Elle me parle d’Emily Loizeau, de Renan Luce, dont elle commence à assurer les premières parties. Elle ne connaît presque rien de la chanson française. Ni la nouvelle scène, ni les grands classiques. Sa culture est ailleurs. Elle me parle de Billie Holiday, des Beatles, de Frank Sinatra. Elle me parle de son hésitation à passer à la frange. Elle me parle de Marilyn Monroe, de Césaria Evora. D’un sms qu’elle n’ose pas envoyer à un garçon. Elle me parle de la vie d’une fille de 23 ans. Et puis, elle prend sa guitare et elle chante. Des débuts de mélodie, des bouts d’idées qu’elle a notés et qu’elle aimerait développer. Elle chante sans aucune timidité, elle se met à nu. Peut-être qu’elle improvise. Sa voix emporte tout. Ses révoltes de jeune fille, ses souvenirs de voyage, ses amourettes qu’elle prend pour des amours. Elle enchaîne sur Black Bird ou sur une chanson de folklore traditionnel argentin, et on a l’impression qu’elle vient de les composer. Toujours cette voix. C’est émouvant de puissance et de fragilité. Entre deux chansons, on parle de ses textes qu’elle veut délibérément non littéraires, simples, « un peu comme si une jeune fille étrangère écrivait en français ». Elle veut qu’ils soient un calque de sa vie, des phrases parfois douces, parfois brutales, chaotiques s’il le faut. Des sentiments jetés, sans fioriture. « Pourquoi ne pas dire les choses comme ça puisque c’est comme ça que je les ai ressenties ». Au fil du temps, une quinzaine de nouvelles chansons naîtront. La grande majorité sera d’elle seule. »
Son site ici
Son myspace .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.