Manu Larrouy

Manu Larrouy sort le 23 mars 2009 un premier album intitulé « Mec à la coule » avec des textes plus polémiques qu’il n’y parait…

Extraits d’interview :
Trente ans, chanteur, toulousain, vous avez fait quoi, avant de sortir ce single ?
J’ai réellement attendu d’avoir une place à prendre et une histoire à raconter avant de réaliser ce premier album. Je l’ai trouvé récemment entre le contexte social actuel et mes récentes histoires d’amour. Mon histoire commence par une auto-production en 2003 intitulée « intérieur bouts de ficelle » qui me permet d’être repéré par -M- et Paris Combo et de devenir découverte des Francofolies de la Rochelle en 2005. L’année suivante je suis invité à chanter à Toulouse, place du capitole, pour un hommage à Claude Nougaro. Sont présents ce soir là, -M-, les Zebda et celle qui deviendra ma productrice… Diam’s. »
J’ai un peu halluciné en voyant les campagnes de pub online pour votre single « Un mec à la coule ». Vous les aviez approuvées ?
« Il s’agit d’un refrain de ma chanson donc je n’ai pas de problème. Cette chanson semble poser le problème du politiquement correct aujourd’hui. Si on me compare aux grandes gueules des années 70, j’en suis tres flatté. « Mec à la coule » répond à un besoin d’exister, tout simplement, au delà d’étiquettes réductrices qu’on voudrait nous coller. « 

Interview intégrale sur lepost.fr à lire .
Son myspace ici.

1 réflexion sur « Manu Larrouy »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.