Bordelune et sa fleur

Le groupe bordelais Bordelune mené par Yannick Anché a sorti il y a 3 jours un nouvel album appelé Ma fleur du mal sous le label V. Music.

Communiqué de V. Music : « Ma fleur du mal dresse des tableaux pittoresques, illustrant notre quotidien fait de désirs et de passion.
Ce nouvel opus, d’une fraicheur revigorante aux sonorités intimistes, pourrait bien rapidement devenir l’une des valeurs sûres de la famille de la chanson française. »
On y trouve un duo avec Enzo Enzo : « J’apprends Vite ».

Site de Bordelune ici.
Myspace .

4 réflexions sur « Bordelune et sa fleur »

  1. Jeudi 07 Mai 2009 : Sud-Ouest

    CHANSON. Swing et humour, une recette magique, concoctée pour le troisième album du groupe

    Sous les pavés, Bordelune

    « Ma fleur du mal », c’est l’histoire d’une vie, avec ses petits boulots, ses amours, ses enfants, ses belles-mères. Bordelune chante un petit bonhomme de chemin aussi léger que coquin, à travers quelques étapes marquantes. Composé à la manière d’un roman initiatique, avec différents chapitres, cet album est né à la suite du spectacle du même nom.

    Auteur-compositeur-interprète du groupe, Yannick Anché raconte la genèse de ce troisième opus. « Baudelaire fait partie des poètes qui m’ont nourri, très jeune. Et dès que j’ai commencé la guitare, vers quinze ans, je suis allé fouiller de ce côté-là pour l’écriture. Le titre est un clin d’oeil amusé à cette époque. J’avais envie de raconter l’histoire d’une vie, de l’enfance jusqu’aux années rides, en suivant toutes les étapes des relations entre un homme et une femme ».

    Mais loin des grandes questions angoissantes et existentielles, « Ma fleur du mal » se savoure comme une gourmandise, que l’on peut réécouter à loisirs, en bousculant l’ordre des choses. Préférer les pépites douces et sucrées comme « Tranquille » ou « Les P’tits métiers » pour revenir à celles plus acidulées, comme « Sous les pavés » qui dispute à « J’apprends vite » le statut de tube de l’album.

    « Sous les pavés » est un petit bijou d’espièglerie sensuelle un rien désabusée alors que « J’apprends vite », en duo avec la chanteuse Enzo Enzo, relève d’un mode d’emploi plein d’humour, pour faire un enfant. À la fois délicat, tendre et ironique, Bordelune fait swinguer une écriture poétique et se déguste sans modération, comme un cocktail légèrement enivrant.

    Bordelune, ce soir à 21 h 30 au Blueberry à Bordeaux. 5euros « Ma fleur du mal », (chez V. music), 15 euros

    Auteur : Céline Musseau

  2. Hey !!! je ne connaissais pas, je viens d’écouter et ça m’a l’air très bien !! En plus, ils passent tout près de chez moi vendredi prochain !!!
    Je crois bien que je vais tenter le coup !!
    ça me consolera du fait que je devais aller voir Klem coffee à Illats mais que ça va finalement pas être possible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.