Ce qui me chante… par Bruno

Oui, voici une nouvelle rubrique dont l’idée est vaguement piquée à notre ami Christorama et son invité libre : de temps à autres, un(e) adhérent(e) de Bordeaux Chanson viendra nous parler de « ce qui lui chante ».

Deuxième « Ce qui me chante » avec Bruno :

Un soir, il y a bien longtemps à présent, j’ai découvert l’univers de la chanteuse Barbara sur une radio régionale et nocturne… En l’espace d’un soir je me suis retrouvé dans une autre dimension, dans un autre monde. Le lendemain j’ai foncé entre midi et deux dans le grand magasin de la sous-préfecture girondine dans laquelle j’étais scolarisé pour me procurer son album qui venait de paraître.

Depuis ce jour-là Barbara a été présente dans ma vie, parfois un peu trop, je dois le reconnaître aujourd’hui car elle ne m’a pas permis de découvrir d’autres univers musicaux. J’ai donc aujourd’hui des lacunes musicales mais je ne regrette pas ce choix car Barbara m’a tellement apporté. Et je peux avouer que si je suis toujours en vie aujourd’hui, c’est grâce à ces chansons qui m’ont permis de toujours tenir debout en espérant des jours meilleurs.

Barbara n’est plus là aujourd’hui, elle me manque, je ne l’écoute pas souvent car c’est parfois douloureux et puis je connais certaines de ses chansons par cœur…

Barbara m’a appris à aimer la chanson française, la chanson d’écoute, la vie, l’amour. Depuis sa mort, je me suis mis en quête de découvrir des artistes dans la même trempe avec des univers plutôt sombres, profonds mais pas désespérés et surtout pas festifs.

Ce que je préfère, c’est découvrir un artiste à ses débuts, bien avant tout le monde et de préférence avant qu’il puisse enregistrer son premier album. Puis j’aime suivre son évolution artistique… C’est de cette façon que j’ai pu faire de belles découvertes sur le plan artistique et émotionnel comme par exemple avec Barbara Carlotti, Florent Marchet, Joseph d’Anvers ou encore Emilie Simon.

Je trouve cela trop jouissif, je le confesse aujourd’hui, de savoir que j’ai pu découvrir et aimer la première chanson de Florent Marchet « Tous pareils » en 2003 sur une compilation des Inrockuptibles. Je suis fier d’avoir cru en lui, de l’avoir suivi et aujourd’hui je suis impatient de découvrir son troisième album début 2010.

J’aime aussi agir de cette façon avec les écrivains, les actrices, les acteurs et même les réalisateurs, c’est plus fort que moi et certains jours je me dis que j’ai loupé ma voie au niveau professionnel, mais c’est une autre histoire.

Mais j’ai un problème avec « mes artistes » je le reconnais. J’ai toujours tendance à vouloir les garder pour moi, j’ai tendance aussi à ne pas vouloir pour eux un succès trop fulgurant ou populaire. Oui, j’ai du mal avec ça. Je comprends le besoin de ces artistes de vouloir émerger mais j’ai toujours peur qu’ils puissent le faire trop vite et d’une mauvaise façon.

J’ai par exemple en tête le cas de Cali. J’ai découvert Cali à ses débuts bien avant qu’il n’enregistre « L’amour parfait ». J’avais beaucoup d’admiration et de sympathie pour Cali mais j’ai assez rapidement détesté son évolution. Aujourd’hui, il est trop populaire et aimé du grand public pour que je puisse l’aimer à nouveau. Dommage…

Je peux comprendre que ma façon de voir les choses puisse énerver mais je ne peux aimer les artistes que de cette façon. Barbara, par exemple a toujours eu du succès mais elle n’était pas populaire et pas surtout pas consensuelle.

Aujourd’hui, je souhaite donc vous faire découvrir une jeune chanteuse française qui est devenue essentielle à mon quotidien. Elle porte un joli nom : « La Fiancée ». Son univers me touche, sa voix et sa personnalité aussi. On commence à parler d’elle dans la presse, elle commence à faire des concerts à Paris. Je la connais depuis de nombreux mois à présent et j’ai peur. Oui j’ai peur qu’elle rencontre à son tour un succès qui puisse la transformer et m’empêcher de l’admirer comme je peux le faire aujourd’hui.

Dans la vie, il faut parfois savoir prendre des risques, alors je vous confie « La Fiancée ». J’espère qu’elle vous plaira et dans tous les cas, je vous demande de prendre soin d’elle :

Myspace de La Fiancée ici.

4 réflexions sur « Ce qui me chante… par Bruno »

  1. Alors bien sûr, je vais m’empresser d’aller écouter cette jeune Dame, parce que quand Bruno me parle aussi bien de Barbara et de Florent Marchet (entre autres), je sais que j’ai sûrement une chance de découvrir une petite pépite !!

  2. … je me souviens avoir eu envie d’approfondir ma microscopique connaissance de l’univers de Barbara… mais je ne sais pas por où commencer mais l’ami bruno me donne des nouvelles envies… merci à lui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.