Une sorte de Pierre Desproges de la chanson

Et revoilà l’un des coups de coeur de Bordeaux Chanson, animal improbable de la faune scénique, le cinglé et merveilleux David Lafore.
« Une tronche de communiant,
une allure d’étudiant en commerce,
un look de rocker anglais des années 90,
il arrive, ne dit rien, déambule,
quelle présence !
On sait que ça va être quelque chose…
Il prend sa guitare, branchée à son ampli à lampes, et il va éclairer la soirée. »

Je remets les liens pour les flemmards, mais c’est vraiment sur scène qu’il faut découvrir cet univers, vive le spectacle vivant !

Myspace ici.
Site .
Vidéo ici et .

1 réflexion sur « Une sorte de Pierre Desproges de la chanson »

  1. … euh… pourquoi c’est pas Bénabar qui est presque nu sur son album… mais il est vrai qu’il est moins poil à gratter que l’ami David Lafore si détonnant et caustique sur scène !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.