Batignolles vu par Pauline

Au Divan du Monde, jeudi 13 janvier 2011

J’ai souri du début à la fin, tellement c’était bien !
Non seulement parce que le chanteur et les musiciens ont vraiment l’air de se régaler, de jouer et d’être au cirque, mais parce qu’en plus les paroles et les mélodies donnent envie de danser de chanter et de faire la fête avec eux. La violoniste à elle toute seule mérite le détour, elle tient la scène l’air de rien, tout en accompagnement, et puis on se rend compte qu’on ne regarde plus qu’elle, alors qu’on écoute le chanteur et sa voix rocailleuse, pleine d’énergie, de gouaille, mêler les accents du Paris Pigalle et du sud du pays, jusqu’au Portugal. Vraiment le bonheur ! Accordéon, batterie, basse et guitare : ils font la fête ensemble et ça se sent. Vraiment, vraiment bien : pas démago mais clairs sur les fascismes ambiants, non, vraiment, rien à redire !

Myspace de Batignolles ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.