Songe d’une nuit d’été vu par Pauline

au théâtre de la Porte Saint-Martin le 21 septembre 2011

Je m’étais perdue, j’étais fatiguée, pas bien organisée. Le planton de l’hôtel m’avait donné une adresse bidon, et j’errais dans le quartier, derrière la porte St-Martin. Je tombe sur un type qui avait l’air de rentrer chez lui pour lui demander mon chemin. « Non, la Porsche qui est garée là n’est pas à moi, m’entreprend-il avant même que j’aie ouvert la bouche.
– C’est le dernier de mes soucis, je cherche le théâtre Porte Saint-Martin. – Mais c’est chez nous, répond-il, bon Prince. » Et il m’indique la porte opposée dans le pâté d’hôtels particuliers que nous jouxtions tous deux. J’en ai déduit que la Porsche devait être à Lorant. (Deutch, mais comme c’était chez lui, je dis Lorant). Bon, après avoir eu l’air d’une usurpatrice en demandant les places qui n’étaient pas au nom de Bordeaux Chanson, alors que j’avais pris mon air le plus naturellement suffisant pour les obtenir comme la VIP que j’étais : la salle. Bondée, théâtre à l’italienne, beau monde. Très bien, très bien.
Le Songe d’une nuit d’été, c’est l’apogée baroque, le théâtre dans le théâtre, mise en abîme et tout ça, je le sais, je l’ai bossé. Rater une pièce comme ça, c’est vouloir la saccager ; l’enrichir, c’est être un gros prétentieux. Et bien si, ils y sont parvenus : décor et costumes, musiques, on est dans Chapeau melon et bottes de cuir, et c’est bien bon pour qui aime. C’est rythmé, les dialogues sont bien menés, les tirades trop longues (c’est rare), débitées, tandis que l’accent est mis sur certaines, et je redécouvre la pièce. « Héléna – Et toi, sommeil, qui parfois fermes les yeux de la douleur, dérobe-moi un moment à ma propre société. » Trop fort ! Et aussi on rit très souvent, Puck saute partout, et les artisans comédiens joués par des acteurs sur le retour sont mauvais à souhait. C’est vraiment bien… Sauf, les fées, qui, si elles ont un jeu parfait, sont attifées comme des pétasses de la starac, dommage. Mais on a vraiment peur quand elles hantent les personnages dans la forêt, la nuit : bref c’est une super mise en scène, rien à ajouter sauf…
Merci pour la bonne soirée Bordeaux Chanson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.