C’était hier au Satin Doll

Soirée Découverte Bernard Joyet et Guillo
Pour vous convaincre, nous vous invitons à visionner les vidéos de Bernard Joyet ici et à découvrir le myspace de Guillo.
A l’heure où l’on entend que plus personne ne sait écrire, que « c’était mieux avant », cette soirée réconciliera les grognons avec la scène actuelle, dans sa diversité et sa force.

  • Jean Ferrat :

“… J’ai le sentiment de découvrir un “vrai” auteur. Quel profond plaisir j’éprouve, plus que cela d’ailleurs, une sorte de jubilation très intime… … Ceux qui ne le connaissent pas encore peuvent se réjouir : ils vont faire, comme moi, une vraie découverte… Ah les veinards ! …”

  • Juliette :

“… Bernard Joyet est un auteur dont je n’hésite pas à dire qu’il est majeur, dans ce monde parfois tellement superficiel de la chanson. Chanter les chansons de Bernard, c’est avoir sous la dent de quoi mâcher, des mots, des allitérations, des jeux de rimes qu’on aimerait avoir trouvés soi-même ! Et s’il y a chez Joyet autant de sous-entendus graveleux que de promesses de tendresse, autant de gifles à l’hypocrisie bien-pensante que d’hommages aux plus nobles sentiments, c’est parce que le monde n’est pas tout d’un bloc; car c’est ainsi qu’on devient clown: parce qu’on est témoin d’une mort plus moche que les autres. Ou qu’on devient gérontophile (« Mignonne, allons voir si l’arthrose! ») parce qu’on sera jamais vieux ! Chanter les chansons de Bernard c’est se payer des compagnes de scène vivifiantes mais puissantes avec du sens, du goût, de la cuisse ! »

Au Satin Doll 18 rue Bourbon à Bordeaux jeudi 24 janvier dès 19h.
Possibilité de restauration sur place.

5 réflexions sur « C’était hier au Satin Doll »

  1. 2 messages pêchés sur le blog de Bruno http://www.lapetitemaisonjaune.com

    Commentaires

    #1 – Le vendredi 25 janvier 2008 à 08:49, par Miss Trottinette

    Tous les gens croisés hier soir étaient heureux ! et je vous promets, c’est pas tous les jours qu’on voit ça !!!
    Merci à Guillo à Bernard Joyet et sa fabuleuse pianiste pour ce moment de bonheur. Et bien sûr, merci Bordeaux Chanson !

    #2 – Le vendredi 25 janvier 2008 à 09:49, par Petite souris

    Quelle soirée en effet ! Encore un grand moment fait d’émotion et d’humour, où Miss Trotinette a failli mourir de rire à cause de la chanson de Miss Miravette : http://www.bernardjoyet.com/nath...

  2. Toujours dans la Petite Maison Jaune…
    #3 – Le vendredi 25 janvier 2008 à 13:24, par Petite Marie
    C’était une soirée extraordinaire ! Les gens sont repartis avec des étoiles pleins les yeux ! Bravo aux artistes et merci à Bordeaux Chanson !

    #4 – Le vendredi 25 janvier 2008 à 13:31, par christo
    très imprévu… mais très beau et bon moment en effet… un grand classique de la qualité Bordeaux chanson

    Réponse de bruno le vendredi 25 janvier 2008 à 13:56
    comme je suis d’accord avec tous, mes amis ! je pas vu la première partie avec guillo car je n’ai toujours pas le don d’ubiquité et je suis arrivé un peu après le début du concert de bernard joyet. je ne connaissais pas ce chanteur et à priori ce n’est pas le genre de concert qui m’attire. mais là je dois avouer que je suis sous le charme de ce que j’ai vu et entendu ! c’était drôle, touchant, plein d’humanité et ça fait du bien d’assister aussi à ce genre de concerts. merci bordeaux chanson et à bientôt pour d’autres aventures

  3. La suite…
    #5 – Le vendredi 25 janvier 2008 à 14:23, par Petite souris
    Bordeaux Chanson, c’est une utopie en marche : des personnes qui ont envie, ensemble, de faire vivre un monde où la poésie, l’émotion, l’humour priment sur les notions de rentabilité. Ca donne des moments aussi jolis que les liens qui se tissent entre ces personnes…

    Réponse de bruno le vendredi 25 janvier 2008 à 14:31
    moi je vote pour ce nouveau concept : "l’utopie en marche" ! très beau commentaire chère petite souris et à bientôt pour d’autres émotions, d’autres moments à vivre ensemble…!

  4. Je venais vous faire partager mon émotion encore intense après la soirée d’hier, mais Marine m’a devancée…
    Je suis tout à fait d’accord moi aussi pour "l’utopie en marche".
    On aurait du enregistrer Bernard Joyet et tout le bien qu’il a dit de l’association Bordeaux Chanson, ça réchauffe le coeur et donne envie de foncer ! Alors… on continue !

  5. comme toujours il y a des moments où il faut s’arrêter, regarder à droite et à gauche, derrière et devant, en haut et en bas… et se poser une question pourquoi aime t-on ce chanteur ? Ma réponse est fort simple, simpliste pour certains : il a de beaux textes (poétiques, drôles, caustiques, humains…), il a une présence sur scène… et l’ami Joyet et Miss Marivette sont les rois de la scène ludique et enchantée… parce que la musique est élégante, lyrique et raffinée… parce que la présence de l’artiste est authentique, il est simple, heureux d’être là, parfois mal alaise, on le voit et on l’aime pour cela, il est généreux, ample, affectueux, reconnaissant… parce que ces moments procurent une intensité dans nos esprits, l’impression qu’il joue pour nous et avec nous, parce que lorsque l’on s’endort le soir… on se sent bien et moins quelconque, parce que cela pétille de bonheur dans notre tête… c’était tout cela cette soirée avec aussi la belle découverte acoustique de Guillo… Le bonheur est dans bordeaux chanson… encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.