Festival Courant d’Airs 17e édition

C’est notre plus ancienne création : un joli petit festival intime pour rencontrer de nouveaux talents et reprogrammer des artistes confirmés. 17 ans que ça dure, et toujours la même envie de partager nos coups de cœur avec vous.

jeudi 8 octobre 20h33
double concert : Baptiste W. Hamon / Marion Roch

Baptiste W. Hamon
Marion Roch

vendredi 9 octobre 20h33
Fabien Boeuf (+ Bini en 1e partie)

Fabien Boeuf
Bini

samedi 10 octobre 20h33
Romain Didier (+ Bini en 1e partie)

Romain Didier

Nous sommes très fiers que Romain Didier ait accepté d’être le parrain de cette édition. Nous avons été émerveillés par ses concerts et nous espérons partager avec vous notre coup de coeur pour l’immense talent de cet artiste exceptionnel. Quant à Bini, on l’a découverte à Bruxelles chez nos amis de Francofaune et cette toute jeune femme a su nous toucher avec ses chansons originales et délicates. On accueille aussi le retour de Fabien Boeuf avec du tout nouveau dont on nous dit le plus grand bien ; on ne doute pas un seul instant de retrouver la « magie Boeuf » ! Et en ouverture, deux artistes jamais programmés dont le comité d’écoute attend beaucoup : Baptiste dans un registre folk incroyablement séduisant et Marion, petite bombe de la scène actuelle. 

> Inox (11-13 rue F. Philippart à Bordeaux / concerts à 20h33 / 10 et 14€ / réservations par retour mail ou au 06 68 82 58 23 /

Attention : en raison de la pandémie : pas de buvette ni de petite restauration sur place

Déconfinades à la ferme

Le programme :

jeudi 2 juillet : Marc Delmas

Auteur, compositeur, interprète bordelais, Marc Delmas est un chanteur vagabond et lettré. Ses concerts invitent à la rêverie et à la douceur de vivre. Ses textes subtils sont posés sur des balades aériennes, tout en délicatese.

Photo Alain Nouaux

Jeudi 9 juillet : Bastien Lucas « Mon Cabrel sans guitare »

Auteur-compositeur-interprète remarqué, Bastien Lucas se livre ici à un exercice de reprises : il visite l’univers de Francis Cabrel à sa façon, avec érudition et jubilation. Un moment gracieux ou l’intime se mêle à l’universel en évoquant de grands noms de la musique classique au passage.

Photo Rémi Coignard Friedman

Jeudi 23 juillet : Liz Van Deuq

Liz est une drôle de chanteuse dont l’inconvenance se cache sous un abord classique, un genre de volcan planqué sous l’eau calme d’un lac de montagne. Avec sa petite voix et ses jolies manières, elle bouscule et charme délicieusement.

Photo Alain Nouaux

Jeudi 30 juillet : Hildebrandt

Quel chanteur ! Aussi à l’aise dans des aigus soi-disant féminins que dans des graves virils, ses textes chiadés et son univers rock charment et fascinent. Son petit monde est aussi habité par la musique électronique qui ponctue sans surcharge ses chansons originales.

Photo Alain Nouaux

Confinement, le clip du 5 mai… et fin !

Depuis le début du confinement, nous vous accompagnons chaque jour pour partager un clip ou une vidéo 100% chanson francophone ainsi qu’une petite surprise.
Nous avons décidé de nous arrêter sur cette 50e journée de confinement, ce 5/5, parce que… ça sonne bien tous ces 5 !
Vous allez préparer votre dé-confinement, de notre côté, nous préparons vaillamment la suite.
Pendant ces longues semaines, nous avons reçu plein de jolies propositions, de petites mots touchants… Tout cela nous a fait chaud au coeur, nous vous adressons un immense merci.
Nous avons aussi enregistré de nombreux désabonnements (attention vos vilains prestataires peuvent vous désabonner à votre insu, c’est la nouvelle mode…)
Dans ce « monde de l’après » dont il est beaucoup question, peu de choses vont changer pour nous car nous travaillons depuis longtemps à une culture de proximité, simple, humaine et pragmatique : petites formes modestes, de proximité, éco-responsabilité, usage de l’informatique libre, inventivité, souplesse et adaptabilité.
Réunis hier soir, nous avons réaffirmé deux points :
– notre solidarité avec un secteur terriblement touché,
– notre envie de maintenir la petite alternative que nous représentons.
Prochainement donc :
– des concerts impromptus (dès que possible),
– des informations sur nos RV habituels à Bordeaux (Inox, Salle du Grand Parc), au Haillan, à Léognan, à Ambès, chez l’habitant ou ailleurs,
– des appels pour soutenir des alternatives culturelles en grande difficulté.
 
Le spectacle vivant a besoin de nous, c’est essentiel !

Et le dernier invité est Christo, responsable de notre comité d’écoute :
William Sheller Je cours tout seul

« Quand la chanson française frise avec la pop cela donne du William Sheller qui, dès les années 1980, devint mon chanteur préféré. Des textes romantiques quelque peu énigmatiques, souvent atemporels, un univers léger et nostalgique comme le souvenir du temps aimé et incertain… »
Christo ajoute : « Pour parfaire cela, l’album Nicolas (1980) reste le must des must… le nirvana d’une élégance totale au cœur de la chanson française. »

Surprise du jour : « Monsieur le Président, il est temps de déclarer l’état d’urgence culturelle » par Isabelle Adjanidans les Lettres d’intérieur sur France Inter (à écouter aussi, celle de Gaël Faye, bouleversante).

Et pour terminer, notre prochain concert officiel « en vrai » sera le jeudi 8 octobre… alors Octobre interprété par Eskelina. 

Belle 50e journée de confinement !

Confinement, le clip du 4 mai

La petite équipe de Bordeaux Chanson reste mobilisée pour partager avec vous chaque jour un clip ou une vidéo 100% chanson francophone proposé par l’un de ses membres avec un petit commentaire.

Aujourd’hui c’est le tour de Claire, adhérente de Bordeaux Chanson :
Benabar Quatre murs et un toit

« Sur le thème des maisons d’enfance… parce qu’on est toujours nostalgique d’une maison quelque part, la chanson de Bénabar et celle de Guillo Vendu. »

Comme nous le rappelle Corinne, il est essentiel de rendre hommage ici au regretté chanteur Idir. Elle nous propose cette vidéo tournée en concert à la Coupole d’Alger. Et pour rester dans le thème des maisons, celle-ci est bleue et l’on retrouve Idir en duo avec Maxime Le Forestier.

Surprise du jour : La culture n’est pas un doudou par Mathilde Serrell dans les matins de France Culture, 3 minutes essentielles.
Par ailleurs, je dois des excuses à Thomas : dans le lien d’hier, France Gall ne chantait pas Résiste, c’est réparé ! 

Initiative à suivre aussi sur par mail et sur https://fr-fr.facebook.com/bordeauxchanson

>>> A votre tour, faites nous passer vos coups de coeur / surprises / envies…

Belle 49e journée de confinement !

Confienement, le clip du 3 mai

La petite équipe de Bordeaux Chanson reste mobilisée pour partager avec vous chaque jour un clip ou une vidéo 100% chanson francophone proposé par l’un de ses membres avec un petit commentaire.

Aujourd’hui c’est le tour de Thomas, jeune adhérent de Bordeaux Chanson :
Stacey Kent Jardin d’hiver

« Cette chanson nous permet de rester calme et serein, avec la jolie et tendre voix de Stacey Kent. »

Et Thomas ne s’arrête pas là, il ajoute Respire de Mickey 3D « Afin de penser à notre environnement et de le protéger en cas de menace » et Résiste de France Gall (ici en duo avec Véronique Sanson -vous pouvez zapper la première minute) « cette chanson nous prouve qu’on peut être positif malgré les moments compliqués qu’on traverse, donc… elle nous donne la pêche ! »

Surprise du jour : Un petit documentaire très touchant sur les débuts de Michel Berger où l’on voit qu’amour et chanson sont indissociables !

Initiative à suivre aussi sur par mail et sur https://fr-fr.facebook.com/bordeauxchanson

>>> A votre tour, faites nous passer vos coups de coeur / surprises / envies…

Belle 48e journée de confinement !