David Lafore et Boeuf, c’est demain !

Toute l’équipe, frémissante, frétillante, se prépare pour la belle soirée de demain.
Les uns font les courses, d’autres compulsent leurs recettes de cuisine ou préparent la monnaie pour la caisse, d’autres font les DUE (déclarations uniques d’embauche) ou finalisnet leurs discours, d’autres encore sont à l’affut pour réaliser la revue de presse de l’asso… Bref, le petit monde de Bordeaux Chanson s’agite pour que tout soit parfait lorsque vous arriverez demain soir au Satin Doll avec vos yeux brillants et votre envie d’émotion.
A demain ?

5 réflexions sur « David Lafore et Boeuf, c’est demain ! »

  1. Articles parus ce jour dans Sud Ouest et 20mn, et péchés sur http://www.lapetitemaisonjaune.com

    sud-ouest
    22 février 2008

    « lafore, ce tranquille »
    par jean-luc eluard

    chanson. on ne sait pas trop ce qui l’attire dans l’amour, si c’est cette facilité qu’il y a d’écrire sur un thème universel et rebattu ou si c’est la possibilité de décrocher de manière impromptue de sentimentalisme pour se laisser aller à la gaudriole la plus crue. david lafore balaie ces états sans transition sur son deuxième album, prosaïquement intitulé « II » et impose par là même une écriture classieuse qui sait se faire distanciée. un peu comme un gainsbourg première période qui aurait ajouté le clin d’oeil à sa panoplie.
    dans la voix aussi, on retrouve cette gravité monochrome qui prend à contre-pied des textes aussi léchés que ses orchestrations. avec « un baiser, une bombe », il a décroché un joli succès radiophonique qui n’étonne pas pour un morceau guilleret dans la forme et parfaitement identifiable mélodiquement.
    le reste de son travail est moins facilement pénétrable à la première écoute mais tout aussi impeccablement balancé, hésitant constamment entre un bonheur sans mièvrerie et une gravité qu’il rend bien sur scène. même s’il commence son set en caleçon pour accrocher le public par une petite perle d’humour leste, il finit par se rhabiller physiquement pour mieux se découvrir artistiquement

    en concert ce soir au satin doll (18, rue bourbon) à 21 heures. 05.56.50.07.15

    20 minutes
    22 février 2008

    chanson – david lafore, boeuf

    originaire de marseille, david lafore joue avec les mots, bricole les rythmes et les sons pour aboutir à un style loufoque et très personnel. ce chanteur nonchalant façonne des compositions surréalistes et enlevées, naviguant entre humour vachard et dandysme punk, entre poésie grave et loufoquerie. il nous revient avec « II », nouveau disque d’une authentique singularité. en ouverture, boeuf fera découvrir ses chansons pop intimistes et raffinées.

    12.15 € 21h ce soir au satin doll, 18, rue bourbon, bordeaux 05.56.50.07.15

  2. … bilan made in christo : très belle soirée… un Boeuf fort pometteur aux sons attachants, à la présence sur scène discrète mais éfficace et aux mélodies accrocheuses… j’aime beaucoup. Un david Lafore des plus suprenant avec un humour ravageur mais caustique, des textes osés et décalés, une ambiance entre pascal parisot et thirrry stremler en plus trash poésie… Un très beau moment… Bravo les artistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.