Cyclo-tournée

A Bordeaux Chanson, on aime bien les projets fous et on a été interpellés par le concept de tournée de David Sire :
« Un joyeux troubadour
Demain, il garera sa carriole aux Anges à Quelven. Une de ses étapes bretonnes dans son périple entre Strasbourg et Ouessant. David Sire sillonne la France à vélo en quête de rencontres et d’inspiration.
Il aurait dû être philosophe. C’est en tous les cas ce à quoi il se destinait, fut un temps. Finalement, pour cet amoureux fou de la vie, cet avenir lui a paru trop aride. Il a du coup choisi d’être artiste pour «échanger sa joie avec le public». Un échange nutritif pour tous, une nouvelle philosophie en sorte: celle du bonheur partagé, simplement.

Un périple de 1.500 km
Le vendredi 15mai dernier, David Sire prenait le départ de Strasbourg, avec son vélo et sa carriole pleine de surprise, direction l’ouest de la France, près de 1.500km plus loin. Ouessant étant son objectif, le 21 juin, à l’occasion de la Fête de la musique. Parce que le bonhomme est loin des autoroutes du show-biz et préfère prendre un autre chemin. Dans tous les sens du terme. Sa tournée à lui, il la fait en «roue libre», à son image. Pas de grosses machines. Son vélo et son talent à partager en toute proximité. L’artiste-cycliste compte ainsi faire de belles rencontres et a priori, après quelques jours sur les routes, c’est le cas. «C’est nirvanesque», n’hésite-t-il pas à dire; «c’est fabuleux», continue-t-il. «Au-delà de ce que je pouvais en attendre, c’est encore un cran au-dessus de ce j’ai vécu l’année dernière». »

La suite est à lire sur le site du Télégramme ici.
Myspace de David Sire et site ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.