Grande tristesse

Nous venons d’apprendre le décès de Pierre Barouh à l’âge de 82 ans.

Cet artiste inclassable était l’auteur magique de « A bicyclette » et de « Un homme, une femme ». Ceux qui étaient présents le 22 mars 2013 à l’Inox ont reçu comme un cadeau son interprétation délicate et élégante de son répertoire. Nous garderons longtemps dans nos mémoires la présence juvénile, impertinente et érudite de cette belle personnalité.
Sa « liberté » qu’il définissait comme une forme de disponibilité au monde, a guidé sa vie. Il a choisi le maquis, loin des chemins balisés que lui offrait sa notoriété. Nous avons partagé lors de sa venue des moments d’échange passionnés autour de ces valeurs. Nous avons apprécié son regard sans cesse tourné vers les autres, son ouverture et son énergie inépuisable. Le slogan de Saravah (sa maison de disque qui a découvert entre autres Brigitte Fontaine et Higelin) est « Il y a des années où l’on a envie de rien faire – Les rois du slowbizz ». Si l’on partage à Bordeaux Chanson ce goût de la parenthèse, on mesure aussi aujourd’hui l’oeuvre discrète accomplie par ce revendiqué fainéant.

France Culture lui rend un bel hommage ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.